logo

Après la transformation digitale, le contenu !

Machine à écrire

La transformation digitale des entreprises est le grand sujet du moment. C’est un enjeu de première importance au vu des dynamiques et des changements du monde actuel.

Mais qu’advient-il des marques une fois qu’elles ont entreprit cette transformation digitale ? Que doivent-elles faire ?
C’est là qu’est toute l’importance du contenu. Les entreprises doivent sans cesse apporter du contenu aux supports digitaux qu’elles utilisent. 

L’intérêt que les internautes porteront à cette marque dépendra de la qualité, de la pertinence, voir même de l’originalité du contenu qu’elle proposera.

C’est pour cette raison que nous voyons de plus en plus de nouvelles technologies apparaitre. L’objectif étant de toujours proposer un contenu différent à sa communauté, les marques sont à la recherche des toutes les technologies susceptibles de produire du divertissement ou de l’information aux internautes.

Nous observons aujourd’hui trois grandes lignes directrices dans les innovations qui apparaissent.

Ces innovations cherchent à développer trois choses :

  • L’assistance aux internautes
  • L’immersion dans un univers défini
  • Le live

Quels sont donc les types de contenu qui permettent d’inclure la marque dans ces grandes lignes directrices ?

L’assistance aux internautes

Lors de la dernière édition du E-commerce One to One, qui s’est déroulé de 22 au 24 mars dernier (le prochain à lieu du 20 au 22 mars 2018 à Monaco), Google a fait sensation en proclamant que nous n’étions plus dans l’ère de la recherche, mais à l’ère de l’assistance.

Le leader mondial des moteurs de « recherche » qui annonce la mort de la recherche, nous nous devons de le prendre en compte. 

Ce changement d’ère intervient notamment avec le développement du mobile qui est devenu le premier support de consommation d’internet.
Avant, nous allions rechercher l’information grâce aux moteurs de recherche, aujourd’hui c’est l’information qui vient à nous sans que nous ayons besoin de la demander, et cela n’importe où grâce au mobile.

Après Google, c’est un autre membre des GAFA qui a fait parler de lui grâce à une belle formule.
Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a dit qu’il considérait la caméra comme le nouveau clavier.
Cela fait écho à l’annonce de Google, car cette formule suppose que si nous continuons de faire des recherches, nous ne les faisons plus de la même manière. Nous ne recherchons plus en pianotant sur nos claviers. Nous parlons ou nous nous filmons pour accéder à l’information.

De plus, lorsque nous parlons, il est beaucoup instinctif de poser des questions, les objects auxquels nous parlons ont donc un réel rôle d’assistant qui répondent à toutes nos questions.

Après le mobile, la seconde grande évolution du digitale est bien l’avènement de la voix. 

Siri et plus récemment le Google Home sont bien les preuves que nos rapports à internet ont bien changé, dorénavant, il est normal de parler aux objets.

Google home

Enfin une dernière évolution est à prendre en compte pour rentrer définitivement dans l’ère de l’assistance. Les chatbots, qui ont réellement explosé en 2017, sont les nouveaux outils de discussions et d’assistance aux internautes.

Nous les retrouvons partout, notamment dans les systèmes de messagerie où ils couvrent les rôles de services après vente ou de conseillers robotisés. 

Cependant, nous pouvons classer les chatbots en deux catégories bien distinct.
Dans une première catégorie, nous retrouvons les chatbots que nous pouvons contacter au quotidien à travers les systèmes de messagerie.

Dans la seconde catégorie, nous avons des robots bien plus performants développés par IBM, Amazon ou encore une fois Google.

L’immersion

L’immersion est un principe qui existe depuis des années en marketing. Immerger un consommateur dans un univers est d’une importance capitale pour permettre à une marque de se différencier.

Il a été difficile d’appliquer cela au digital, car tout ce qui passait par les écrans pouvait paraitre plat. Mais cette tendance, du flat design, est en recule et une nouvelle fois, les nouvelles technologies y sont pour quelques choses.

Ils soufflent le froid et le chaud sur le monde du digital, c’est donc sans surprise que nous devons ce recule du flat design à l’un des GAFA.

Apple a banni le flash de ces appareils depuis plusieurs années. Les marques ne pouvant pas se passer du grand nombre de consommateurs qui naviguent depuis des appareils Apple, elles ont donc dû s’adapter et c’est ce qui à accéléré l’émergence du HTML5.

Mais l’émergence de ce nouveau langage de développement ne tient pas seulement à la décision d’Apple. Elle a été rendu possible par les nombreuses mises à jour des OS et des navigateurs qui s’adaptent et supportent de plus en plus vite les dernières innovations.

Nous pouvons également citer les hausses de débit du réseau mobile qui permettent de charger des sites et des contenus plus lourd qu’auparavant.

Toutes ces innovations ont donc permis l’arrivée de nouveaux contenus et formats tels que les photos et vidéos panoramique ou 360°, mais aussi la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.

femme avec casque VR

Nous le disions précédemment, les internautes ne cherchent plus l’informations, elle vient à eux.
Ils sont donc noyés sous une masse de contenus et d’images. Pour ressortir, il faut parvenir à capter leur attention.

C’est le rôle qui a été donné à l’immersion.
Ces formats ont un atout, ils engagent les internautes, ils les font participer.

Avec cette volonté d’impliquer et de faire participer les internautes, nous nous devons de citer la dernière grande tendance du net.

Le live

Il y a encore quelques années, des logiciels et plateformes étaient destinés au direct sur internet. 

L’utilisation de certaines de ces plateformes est encore très répandue, notamment Skype et FaceTime. D’autres sont tombées dans l’oublie général comme Chatroulette et d’autres ont complètement disparu, c’est le cas de MSN messenger notamment.

Aujourd’hui, il n’y a plus de plateformes dédiées au live, toutes les plateformes intègrent le direct à leurs fonctionnalités.
Il est ainsi possible de partager du contenu en direct sur Facebook, Twitter, Instagram, mais aussi Snapchat et même Youtube qui a été l’un des premiers à le mettre en place.

Le direct répond à deux des impératifs auxquels doivent répondre les marques. Il offre aux marques une possibilité de se différencier et leur permet de proposer du contenu qui engage la communauté.

Il direct éveille la curiosité des internautes qui doivent le regarder sur le moment sous peine de passer à côté de certaines informations.

Demain d’autres possibilités pourront être ajouté au live, nous pouvons notamment imaginer des directs 360° permettant de faire découvrir des lieux en direct à travers le monde, ou de vivre certains évènements comme si on y était.
Avant d’y parvenir, certaines limites sont à franchir, ce genre de contenu est extrêmement lourd et n’est pas encore supporter par tous les appareils.

En intégrant le fait que l’internaute ne doit plus avoir à demander l’information pour la recevoir, qu’il doit être immerger dans un univers particulier, et qu’il veut obtenir du contenu sans limite de temps voir même en direct, les marques ont entre leurs mains tout le nécessaire pour partager du contenu de qualité et engageant.

Leave a Reply

*